Sandra Nicolas


Sandra a 24 ans, elle vient d’Ille-et-Vilaine et vit maintenant à Paris où elle a son bureau de presse, Panache !

Elle nous a ouvert ses portes pour nous parler de son travail et de ses inspirations…

Peux-tu nous dire en quoi consiste le travail d’attachée de presse ?

Souvent, on me dit « Ah super, tu es attachée de presse, tu écris des articles », alors que pas du tout... (rires)

En fait, être attachée de presse, c’est faire connaître une marque, un artiste, un festival … auprès des journalistes et des médias (presse, télé, radio, sites internet...).

Comment as-tu commencé à faire ce travail ?

Je ne me suis jamais dit que je voulais être attachée de presse, à la base j’aurais aimé être fleuriste ou avocate. J’ai commencé à faire des études de droit après le BAC, ça ne m’a pas plu du tout. Et c’est au même moment que je me suis rendu compte que l’on pouvait travailler dans des choses que l’on aime vraiment et en faire son métier.

En parallèle de mes études je faisais beaucoup de projets culturels, notamment avec la ville de Rennes. Par exemple aux Transmusicales où l’on pouvait interviewer des artistes. Par ce biais là, j’ai rencontré des attachées de presse, je me suis retrouvée à assister certaines d’entre elles lors de festivals et de fil en aiguille je me suis créé un réseau et assez de connaissances pour me lancer seule dans l’aventure.

Quelles études as-tu suivies ?

J’ai fait un DUT Information et Communication à Lannion, il y a un large éventail de débouchés. À ma connaissance, personne d’autre que moi, dans ma promo, n'est attachée de presse aujourd'hui. Ensuite une licence professionnelle Communication et Commercialisation de Produits Culturels option Industrie du Disque et Spectacle Vivant dans le centre de la France à Issoudun, qui s’est achevée par un stage de 6 mois à Vancouver.

À mon retour du Canada j’ai continué avec un master de Médiation Culturelle à Paris 3 – Sorbonne Nouvelle.

Qu’est-ce-qui te stimule le plus dans ton travail aujourd’hui ?

Trouver des idées, ruser, le défi de toujours aller chercher des nouvelles choses pour aborder les médias.

On me demande souvent mon avis sur la partie direction artistique, visuelle, photos de presse, j’aime également beaucoup cette partie conseil sur l’univers de l’artiste.

Qui sont tes artistes ?

En musique : Møme, Blow, Chine Laroche, Inclose, Giirls, In love With a ghost, John and the Voltat, Jaffna, Clem beatz, Dead Sea, Manceau, Colorado.

Galerie d’art : Z Gallery Arts

Metteur en scène : Mélanie Leray

Mode : Léopoldine Château

Ça fait beaucoup de monde !

Oui c’est pas mal, après tous ne vont pas sortir une actu au même moment, l’idée c’est que tout s’étale sur un calendrier. Dès que je termine la promo d’un artiste, il y en a une qui démarre juste ensuite.

Si quelqu’un voulait être attaché de presse, tu lui conseillerais quoi ?

Selon moi, c’est avant tout d’aimer les projets qu’il défend. C’est un métier où l’on passe beaucoup de temps, alors autant aimer ce que l’on fait. Il y aura toujours cette partie "relationnelle" qui perdurera en dehors des heures de "bureau": aller à un concert pour découvrir un groupe, prendre le temps de rencontrer les journalistes … Il y a très peu de moments off. Mais après chacun fonctionne différemment je pense.

Pour savoir comment appréhender les médias il faut aussi être curieux, lire la presse, écouter la radio … Comprendre la ligne éditoriale de chacun. Pour commencer, le mieux c’est d’être volontaire et motivé et ne pas hésiter à démarcher. Par exemple, tous les événements, festivals ou grands salons ont un service de presse et ont souvent besoin de petites mains et d’expérience en expérience, on se forge un réseau !

Dans tes artistes tu as des bretons ?

Oui, auparavant j’ai travaillé avec Les Gordon, Giirls, Manceau qui sont rennais. In Love With a Ghost a été rennais pendant un petit moment également. Les Colorado viennent de Saint-Brieuc.

Tu sens que c’est un avantage pour toi d’être bretonne ?

Oui, en Bretagne il y a quand même une grande famille musicale.

Il y a énormément de bretons qui travaillent dans la musique aujourd’hui, c’est plus facile. C’est une grande famille, et je suis contente d’en faire partie !

Je rentre malgré tout souvent en Bretagne.

Si tu étais :

Une fleur : Une pivoine

Personnage célèbre : Marie-Antoinette

Une chanson : Le tourbillon de la vie - Jeanne Moreau

Un juron : "Fichtre!"

Un vêtement : une culotte

Un personnage fictif : Cendrillon

Une couleur : rose pâle

Une phrase feel good : "Tout vient à point à qui sait attendre."

Retrouvez Sandra ici

Voir la collection Breizh Mod été 2017 ici

Photos : Maïwenn Nicolas

#portrait #beauty #shootingphoto #histoire #shooting #slowfashion #responsabilitéhumaine #ethicalfashion #stories #été2017 #lifestyle #home #inside #bretonne #responsabilitésociale #photography #photoshoot #armorique #job #transparence #fabriquéenbretagne #madeinfrance #maiwennnicolas #breizhmod #madeinbretagne #breizh #reportage #interview #breizhmode #woman #deco #déco #décoration #carrière

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout