Violette Tannenbaum, sois une mariée cool !


Nous retrouvons la pétillante Violette Tannenbaum, créatrice de robes de mariée, dans son atelier du 14ème arrondissement de Paris. Son leitmotiv : « Sois une mariée cool ». Plus qu’une styliste, elle incarne cette nouvelle génération de femmes bien dans leurs baskets. On retrouve dans ses créations et son fil Instagram, son univers rose poudré, contrasté par un style street et décontracté.

Salut Violette. Quand as-tu créé ta marque ?

J'ai fait ma première robe il y a 7 ans, mais j’ai officiellement lancé la marque il y a 4 ans.

Explique-nous un peu comment ça fonctionne…

Soit la future mariée choisit une robe de mes collections comme base de travail, soit on crée sa robe par rapport à ses inspirations, ce qu’elle aime, ce qu’elle n’aime pas, pour avoir une création totalement personnalisée.

Tu travailles en sur-mesure ?

Totalement, du début jusqu'à la fin. C’est une création personnelle et aux mesures de la future mariée.

Je trouve ça plus cool d’avoir sa robe, plutôt qu'une robe que tu peux retrouver au mariage d’une amie, ou même pire, d’une personne que tu n’aimes pas. (rires)

Et puis comme ça, je ne fais jamais la même robe, c’est très stimulant de travailler autour de la personnalité de chacune, d’en créer une nouvelle à chaque fois.

Hier, j’ai reçu une mariée qui a décidé de me faire confiance, elle était un peu anxieuse de partir de rien. Au final, quand elle a essayé la partie haute avec la dentelle et une jupe de mes collections, elle s’est plu, alors que rien n’était déterminé ni finalisé. Elle m’a confié avoir essayé plusieurs très jolies robes dans le commerce, mais dans lesquelles elle ne s’aimait pas. Alors que là, elle se sentait belle et à l'aise. C’est pour ça que je travaille à la fois la personnalisation et le sur-mesure...

Qu’est-ce-qui est le plus important pour toi ?

Créer un dialogue avec les filles, trouver le bon équilibre entre ma patte et leur personnalité pour qu’au moment de la livraison, elles se sentent belles et rayonnantes dans leur robe.

Tu as bientôt 42 ans, et tu dis souvent sur tes réseaux sociaux que, plus le temps passe et plus tu te trouves jolie. J’ai l’impression que le rapport à l’estime de soi est important pour toi...

Exactement, c'est important de se trouver belle et aussi de se reconnaître. De se dire « Ça c’est moi, et je suis une bonnasse ! » (rires)

Ce sont des choses que tu ne te disais pas avant ?

Non, j’ai mis du temps à me le dire. Ce n’est pas tant par rapport à mon physique, c’était aussi que je ne trouvais pas ma vie professionnelle épanouissante (avant la création de ma marque). Quand j’ai lancé Violette Tannenbaum, beaucoup de mes proches ont remarqué que j’étais plus en confiance, c’est comme si ça avait libéré quelque chose en moi.

Tu penses qu’être belle et se sentir belle, c’est avant tout un état d’esprit ?

Je pense qu’à un moment je me suis dit, c’est entre moi et moi : ne pas attendre des autres une validation, un bravo, mais se le dire soi-même. C’est toujours agréable d’entendre dire que l’on est fier de toi, mais se le dire à soi c’est encore plus fort.

Un jour, je me suis posée et je me suis dit « même si ce que tu fais se casse la gueule, regarde autour de toi, tu as deux enfants super, ils sont gentils (enfin la plupart du temps), tu peux être fière de ça ». C’est compliqué de reconnaître que parfois tu fais des choses bien.

Du coup tu es prête à passer les années sans avoir la crainte de « vieillir » ?

Avant ça me faisait un peu peur, mais maintenant que je me regarde dans la glace je me sens tellement mieux dans ma peau que quand j’avais 20 ans !

Quel est le conseil que tu donnes à tes enfants ?

Je ne leur donne pas vraiment de conseil, seulement qu’ils fassent ce qu’ils ont envie de faire (bon, sauf braquer des banques), qu’ils ne se prennent pas la tête sur ce que peuvent penser les gens. En bref, qu’ils suivent leur instinct.

Tes bonnes adresses à Paris :

Pour aller boire un café ? Le Passager Café dans le 11ème

Pour manger une pâtisserie (ton péché mignon) ? AOKI pour leur tartelette matcha caramel beurre salé, elle pourrait être par terre que je la mangerais ! Et les cookies de chez Mokonuts, toujours dans le 11ème

Pour aller au resto : Le Big Love Café, un italien parfait et pas cher !

Pour faire du shooping : Le Marché Noir, le lieu est génial, dès que j’y passe je repars avec quelque chose

Pour trouver les meilleurs magazines de mode : Chez OFR près de République.

Retrouvez Violette Tannenbaum sur son site, son instagram et son facebook

Violette porte la marnière intemporelle été 2017

Photographies et interview par Maïwenn Nicolas

#home #maiwennnicolas #atelierbreton #styliste #breizhmode #madeinfrance #interview #reportage #madeinbretagne #woman #breizhmod #fabriquéenbretagne #deco #déco #job #transparence #bretagne #photoshoot #photography #breton #modedurable #modeethique #responsabilitésociale #ethicalfashion #responsabilitéhumaine #slowfashion #shooting #inside #studio #photographe #décoration #breizh #histoire #lifestyle #été2017 #stories #fabriquéenfrance #shootingphoto #beauty #portrait #carrière #atelier #violettetannenbaum #style #stripes

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout